Opaloeil des Antipodes, Noir des Hébrides… Voici les quatre espèces de dragons que JK Rowling n’a pas présentées dans les sagas

Opaloeil des Antipodes, Noir des Hébrides… Voici les quatre espèces de dragons que JK Rowling n’a pas présentées dans les sagas

[CRÉATURE MAGIQUE]

Opaloeil des Antipodes, Noir des Hébrides… Voici les quatre espèces de dragons que JK Rowling n’a pas présentées dans les sagas

Alors que dans la saga Harry Potter nous avons la chance d’observer 6 espèces de dragons différents, JK Rowling nous révèle dans son livre “Les Animaux Fantastiques, vie et habitat” que plein d’autres créatures ont été inventées par ses soins dont 4 autres espèces de dragons.

Dans cet article vous pourrez découvrir et imaginer ces 4 autres espèces aussi magnifiques et fougueuses que celles que nous connaissons déjà.

OPALOEIL DES ANTIPODES : le dragon nacré !

Venant tout droit de Nouvelle-Zélande tout en émigrant parfois vers l’Australie par manque de place sur le territoire d’origine, il est le seul dragon à préférer les vallées aux montagnes et aux forêts. Il est plutôt de taille moyenne et pèse entre deux et trois tonnes. Opaloeil des Antipodes peut être considéré comme le dragon le plus beau d’entre tous par ses écailles iridescentes et nacrées, ses yeux sans pupilles donnant un regard étincelant aux reflets multicolors et donnant un regard opalin ce qui lui vaut son nom.

Ses œufs, d’un gris pâle, peuvent être facilement confondus avec des fossiles pour les Moldus les moins attentifs.

Lorsqu’il crache son feu, ses flammes possèdent un rouge vif. Bien qu’il soit le moins agressif de tous les dragons et qu’il ne tue que pour manger, son mets favori est le mouton, tout comme le vert gallois bien qu’il peut tout aussi bien attaquer de plus grandes proies.

D’ailleurs, en 1970, en Australie, un nombre inimaginable de corps de kangourous fût retrouvé. Soupçonnant un Opaloeil mâle de s’être fait chasser par une femelle dominante et obligé de fuir sa terre natale et donc de s’en prendre à de nouveaux gibiers.

NOIR DES HEBRIDES : le compatriote du Vert Gallois !

Vivant sur les mêmes terres natales que le Vert Gallois (article dédié : https://bit.ly/3vTjMSS), celui-ci est beaucoup plus agressif. Il a besoin d’un territoire d’au moins 250 km² par individu pour vivre dans de bonnes conditions. Pouvant atteindre jusqu’à 9m de long, il possède des écailles rugueuses, des yeux violets étincelants, une rangée de pointes coupantes comme des lames de rasoir le long de l’échine. Sans oublier une queue qui se termine par une forme de flèche, il possède de grandes ailes ressemblant à celles d’une chauve-souris comme l’une des représentations du Suèdois à museau court (article dédié : https://bit.ly/3vSyrxy). 

Il se nourrit principalement de cervidés mais il a déjà été vu en train de capturer un gros chien ou encore du bétail.

D’ailleurs, le Clan McFusty, habitant des Hébrides depuis plusieurs siècles, possède une tradition menant à veiller sur les dragons natifs de l’archipel. 

En 1991-1992, Harry Potter avait du mal à croire que des dragons sauvages existaient réellement, son ami Ron Weasley le détrompe en lui donnant le nom des  deux espèces de la Grande-Bretagne (le Vert Gallois ainsi que le Noir des Hébrides). Il expliqua donc que le ministère avait de quoi s’occuper au vu du nombre de moldus à oublietter lorsque ceux-ci voyaient un dragon pendant leur promenade.

DENT DE VIPÈRE DU PÉROU : le lézard volant venimeux !

 

Étant le plus petit des dragons (long de 5m), il est aussi le plus rapide en vol. Possédant des écailles lisses, cuivrées et ayant des taches noires le long de l’échine, il possède aussi des cornes et des crochets particulièrement venimeux (cela peut faire penser aux serpents venimeux, qui utilisent leur venin pour tuer leur proies et pouvoir les digérer sans souci).

Il mange principalement des chèvres et des vaches mais reste très friand de la chair humaine.

 

Avant le XIXème siècle, des sorciers péruviens ont connu pour la première fois le Quidditch par l’intermédiaire de sorciers européens envoyés par la confédération internationale de sorciers pour établir un recensement des Dents de Vipère du Pérou.

Au XIXème siècle,  la confédération internationale des sorciers dut envoyer des équipes de chasse pour réduire leur nombre, car très dangereux. Ceux-ci avait un nombre d’individus qui augmentait à une vitesse phénoménale.

Enfin au XXème siècle, le dragonologiste Harvey Radgebit a été le premier à capturer un Dent de Vipère du Pérou.

CORNELONGUE ROUMAIN : l’empaleur de bétail !

 

Vivant sur les terres de Roumanie, il possède des écailles vertes foncées et de longues cornes d’or avec lesquelles il embroche ses proies avant de pouvoir les rôtir.

Ses cornes sont très précieuses. Une fois réduites en poudre, celles-ci sont utilisées dans la fabrication de certaines potions.

 

Il a la chance de voir son territoire se faire attribuer le titre de la plus grande réserve de dragons au monde (pour leur protection, les étudier et empêcher les problèmes avec les moldus). D’ailleurs, les sorciers de toutes les nationalités, dont Charlie Weasley, viennent les étudier de plus près. Ils sont aussi le cœur d’un programme intensif d’élevage suite à l’effondrement de leur nombre d’individus causé par le commerce de leurs cornes tant convoitées. Ces cornes se voient donc entrer désormais dans la catégorie B des produits dont le commerce est soumis à conditions.

 

Ces magnifiques dragons, majestueux mais aussi à approcher avec prudence, sont tout aussi redoutables que le Magyar à Pointes ou encore le Boutefeu Chinois que nous avons pu avoir la chance de connaître dans les livres mais aussi sur les écrans.

 

D’ailleurs, quel est votre dragon favori, qu’il soit dans les films ou uniquement de notre imagination et surtout pourquoi le choisir lui plutôt qu’un autre ?

 

Crédit : Sarah W, Plumette de La Plume de Poudlard.

 

Source : livre : “les animaux fantastiques, vie et habitat”, Youtube : https://bit.ly/3wwPpSH 

, wiki harry potter : https://bit.ly/3IK0WSl https://bit.ly/3LRQ7jE, https://bit.ly/3yjpDDO.

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee

Devenez contributeur

En devenant “TIPEUR” de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .