Les dix détails cachés de Harry Potter et la chambre des secrets

Les dix détails cachés de Harry Potter et la chambre des secrets

[CINEMA]

Les dix détails cachés de Harry Potter et la chambre des secrets

Il est commun pour un film de cacher de multiples petits détails qui ne font que l’embellir. C’est ce qui fait d’ailleurs tout son charme, et vous allez voir que les 8 films de la saga Harry Potter ne font pas exception !

Après avoir listé ceux du premier film, on s’attaque aujourd’hui au deuxième volet du sorcier à lunettes.

  1. L’histoire dans l’histoire

Après avoir raté sa téléportation via le réseau de cheminées, Harry finit par se retrouver dans l’Allée des Embrumes. C’est à ce moment qu’il est possible d’apercevoir les romans de la saga ! Pour rappel, au moment de la sortie du deuxième film, les quatre premiers tomes étaient déjà sortis.

  1. Un Moldu à caméra dans les rangs

Il faut croire que les clubs de duels font rêver ! En tout cas, un caméraman de la production a même voulu y assister. Malheureusement pour lui, les Moldus devront le croire sur parole parce que les objets électroniques ne fonctionnent pas dans l’enceinte de Poudlard…

  1. La perruque de Lockhart

Décidément, les histoires que raconte le professeur Lockhart sont aussi fausses que sa chevelure… Alors qu’il est en train de plier bagage et fuir ses responsabilités, on peut apercevoir sur son bureau une perruque ! Même coupe que celle qu’il a sur la tête, nul doute qu’il s’agit de la sienne puisqu’il la met même précipitamment dans son sac.

  1. Un portrait aussi lâche que son “lui-même”

Tant qu’on y est, encore une sur le plus grand et le plus fort de tous… Gilderoy Lockhart ! Voulant faire son intéressant en lâchant des lutins de Cornouailles dans la salle de classe, Lockhart perd totalement le contrôle de la situation et s’enfuit dans son bureau. Mais ce n’est pas le seul à partir, puisque son portrait (en train de se peindre…) prend aussi la fuite et sort du cadre.

  1. “Une robe de seconde main”

Drago Malefoy a plus d’une fois rappelé la situation financière des Weasley à Ron. Inutile de le cacher, c’est bien la réalité comme en témoigne sa robe de sorcier, bien grisâtre. A côté de ça, celle d’Hermione est… comme neuve !

  1. Hagrid et le coq mort…

Voilà un détail qui pourrait ne pas être très clair pour ceux n’ayant pas lu le livre. A plusieurs reprises, Hagrid se balade avec un coq mort à la main. Si cela peut paraître étrange à première vue, il est en fait en train de les récupérer après avoir vu les cadavres.

Il est expliqué dans le livre que le chant des coqs est mortel pour l’ouïe du basilic. C’est pour cette raison que Ginny, sous l’emprise du journal de Jedusor, leur tord le cou pour défendre la belle créature de la chambre des secrets… 

On peut alors s’imaginer un tout autre scénario pour Harry, entre Fumseck crevant les yeux du basilic et un banal coq chanter de sa belle partition… 

  1. Le journal de Jedusor, cadeau de mangemort

Alors qu’ils sont encore au Chemin de Traverse, chez Fleury et Bott, Harry et ses amis tombent nez à nez sur Malefoy fils et Malefoy père. C’est ce dernier qui va se permettre de prendre un livre du chaudron de Ginny pour au final en remettre deux ! Et oui, l’un d’eux est évidemment le journal de Jedusor…  Lucius avait donc prévu son coup depuis le début…

  1. Avada quoi ??!

Cette scène a de quoi en surprendre plus d’un ! A la fin du film, Lucius Malefoy (encore lui) s’aperçoit que Dobby a été libéré par Harry. Il tente alors d’envoyer le sortilège de la mort sur Harry, de sa formule “Avada Kedavra”. Il est heureusement stoppé en plein milieu par Dobby.

La question se pose tout naturellement : Est-ce que vraiment, Lucius voulait tuer Harry ou Dobby, devant le bureau de Dumbledore, avec plusieurs témoins ?

Il s’avère que Jason Isaac devait improviser une formule mais qu’il n’avait que celle-ci en tête. Il venait alors de finir la lecture du quatrième tome qui voit arriver pour la première fois ce sortilège.

  1. L’horloge des Weasley, celle qui n’indique pas l’heure

A l’arrivée Au Terrier, Harry découvre une maison où la magie est omniprésente. Entre la vaisselle ou le tricot qui se font tout seuls, il en prend déjà plein la vue ! Il s’attarde ensuite sur une horloge qui n’a pas la particularité de montrer l’heure mais le lieu où se trouvent les différents membres de la famille.

On peut voir que Fred et George se trouvent sur la même aiguille. Ici, il est sous-entendu que les deux jumeaux ne font jamais quelque chose l’un sans l’autre, ce qui est, quand on y pense, bien vrai !

Autre détail important, il est mentionné “dentiste” sur l’horloge. Ce qui est étonnant, c’est que cette profession est inconnue des sorciers ! Hermione l’explique à plusieurs reprises, ses parents étant dentistes, notamment dans le sixième volet pendant le Club de Slug.

  1. L’envers du cours

Les leçons du professeur McGonagall sont certainement de qualité, mais c’était sans compter sur un tableau à l’envers pour la décrédibiliser. Il s’agit en fait d’un plan inversé, qu’on ne remarque pas forcément immédiatement.

Alors, que pensez-vous de ces détails cachés ?

Si vous n’avez pas vu les dix détails cachés du premier film, il ne reste plus qu’à cliquer ici : https://bit.ly/3k9auuu

Crédit : Nicolas, Plume de La Plume de Poudlard

Source : Serieously https://bit.ly/32Kwk0q ; tvtropes https://bit.ly/34L80xM

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .