Hortensias versus Bégonias, mais où est Harry ?

Hortensias versus Bégonias, mais où est Harry ?

[ANECDOTE]

Hortensias versus Bégonias, mais où est Harry ?

 J-F. Ménard, le traducteur français et les éditions Gallimard n’ont pas rectifié une petite erreur de « botanique » dans le tome 5 écrit par J.K. Rowling. Et pour cause, il aurait fallu que notre auteure favorite leur en donne le droit, ce qui, à l’époque en 2003, aurait très certainement retardé la parution française, tant attendue par les fans.

Explications…Dès la 1ère page et tout au long du 1er chapitre, il est précisé que Harry se cache dans le jardin derrière un massif d’hortensias (hydrangea en anglais) pour échapper à la vue des Dursley et du voisinage alors qu’il souhaite entendre les informations du journal télévisé, diffusées par la fenêtre ouverte du 4 Privet Drive. Or, à la page 18 du tome paru en 2003, ces buissons gigantesques derrière lesquels il est facile de se dissimuler, se transforment subitement  en massif de bégonias. « (…)condamné à se tapir dans un massif de bégonias agonisants (…)  » ou en anglais « (…)reduced to squatting amond dying begonias(…) » Harry a beau avoir été décrit comme étant très maigre, il nous semble difficile de pouvoir se cacher dans des plantations beaucoup plus petites, et d’autant plus agonisantes (au vu de la chaleur qui règne cet été-là). Et ce, même s’il est vrai que certaines espèces de bégonias peuvent atteindre 2 mètres (merci à notre partenaire Vaporalis pour cette précision 😉  A l’époque, Gallimard avait répondu personnellement par courrier « papier » à notre plumette. Malheureusement, elle n’a pas conservé la lettre et ne peut donc vous la montrer. Mais elle se souvient très bien de son contenu et de la réponse. Quant aux textes parus dans les 5e tomes tant en français que dans l’édition d’origine, malgré les rééditions successives, ils n’ont pas changé.

Quoiqu’il en soit comment en vouloir à notre auteure favorite ? Ce sont ses livres après tout ! Et puis, restons magiques, tout est possible dans cet univers fabuleux !

Alors? Selon vous, s’agit-il d’une confusion entre les deux espèces de plantes ornementales ou est-ce voulu ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à relire ce chapitre en français ou en anglais et à partager votre point de vue.

Crédit : Anne-Pascale, Plumette de La Plume de Poudlard 

Sources : Harry Potter et l’Ordre du Phénix, éditions Gallimard, 2003, p. 7 à 17. Harry Potter and the Order of the Phoenix, Bloomsbury, 2003 p.7 à 15

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Tip!
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .