Chris Columbus avait peur de se faire virer de la réalisation de Harry Potter !

Chris Columbus avait peur de se faire virer de la réalisation de Harry Potter !

[CINÉMA]

Chris Columbus avait peur de se faire virer de la réalisation de Harry Potter !

Réaliser un film n’est pas une tâche si simple… surtout quand le monde entier vous attend au tournant ! Le réalisateur de Harry Potter 1, Chris Columbus, est récemment revenu sur cette période qui a été synonyme d’angoisse et de stress, au point de craindre de se faire virer…

Comme nous vous l’avons présenté dans notre article précédent (https://bit.ly/3pb2gVe) , Chris Columbus a été embauché par Warner Bros pour succéder au grand Steven Spielberg suite à l’échec de celui-ci lorsqu’il tenta d’adapter les romans de J.K. Rowling en version film d’animation. 

Au moment du tournage du premier volet, de septembre 2000 à mars 2001, Harry Potter et la Coupe de Feu venait tout juste de sortir. Autant dire que la saga possédait déjà une fanbase solide qu’il ne fallait surtout pas décevoir ! 

Cette pression mondiale, Chris Columbus l’avait particulièrement ressentie. Il savait que râter les premiers pas d’une telle franchise ne lui serait pas pardonnable.

Sur le plateau, il essayait de faire abstraction de toute cette tension, chose qu’il confie être beaucoup plus simple à l’époque qu’aujourd’hui avec l’ère d’Internet.

Les premières semaines de tournage l’ont semble-t-il marqué, puisque chaque jour, il pensait se faire virer par crainte de mal faire quelque chose.

Malgré tout, il faisait en sorte que personne ne lise sa détresse et son angoisse à travers ses yeux. Il est resté calme pour permettre à chacun de se sentir comme dans sa famille.

Bien évidemment, le premier film a remporté le succès qu’on lui connaît. Avec un budget de 125 millions de dollars, il réalise un chiffre d’affaires au box-office mondial non loin du milliard de dollars.

Voilà qui a de quoi rassurer Chris Columbus, qui dit s’être attaqué au deuxième volet dans un tout autre état d’esprit. La pression disparue et son travail approuvé, il a ainsi pu mettre davantage en avant son style personnel. Il retient par exemple sa méthode de prises de vue, qui consiste à filmer un acteur par trois caméras simultanément.

Les premiers jours du tournage de Harry Potter à l’École des Sorciers, l’inexpérience des jeunes acteurs face à la caméra posait problème.

“C’était fou pour eux de faire partie d’Harry Potter, donc ils souriaient tout le temps”, raconte-t-il.

C’est à priori un problème qu’il n’a pas rencontré pendant la réalisation du deuxième film, tout aussi bien réalisé.

Alors, que pensez-vous de cette “pression” autour du tournage de Harry Potter 1 ?

Si vous ne les avez pas encore vus, vous pouvez retrouver juste ici les détails cachés du film : https://bit.ly/3k9auuu

Crédit : Nicolas, Plume de La Plume de Poudlard

Source : allociné https://bit.ly/3fDZ0hq ; boxofficemojo https://bit.ly/2VGGSdM : La Plume de Poudlard (https://bit.ly/3pb2gVe

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .