Une Relique à sa manière, l’épée de Gryffondor !

Une Relique à sa manière, l’épée de Gryffondor !

[ANECDOTES]

Une Relique à sa manière, l’épée de Gryffondor !

Il y a quelque temps de cela, nous vous avons présenté ce qui pourraient être les trois objets les plus puissants de l’histoire de la magie : Les Reliques de la Mort. Aujourd’hui, l’objet dont nous avons décidé de vous parler possède également une forme de «conscience». Par ce fait, tout comme les Reliques, détenir physiquement  l’épée de Godric Gryffondor n’influe en rien sur son allégeance.

Objet légendaire, ayant appartenu à un puissant sorcier, célèbre notamment pour être l’un des quatre fondateurs de Poudlard, voici l’histoire de l’épée de Gryffondor. Forgée et enchantée il y a 1000 ans par la main des métallurgistes les plus talentueux du monde magique, les gobelins, et même par le meilleur orfèvre d’entre eux, le Roi Gobelin Ragnus le Premier. Façonnée dans un argent pur, incrustée de rubis et gravée du nom de Godric Gryffondor sous sa poignée, l’épée va se concevoir par la spécification de son possesseur. Une réalisation si « parfaite » qu’elle va même être convoitée par Ragnus lui-même.

Il envoya d’ailleurs une équipe de gobelins serviteurs reprendre l’artefact. Une mission qui se solda par  un cuisant échec. Aucun des serviteurs ne périt, mais ils revinrent tous ensorcelés détenteurs d’un message pour leur roi. Un message ? …Ou plutôt une menace, indiquant que si cela se reproduisait, Gryffondor dégainerait l’épée contre eux tous. Ragnus, depuis ce jour, ne fit aucune nouvelle tentative… Seule une fausse légende persiste encore dans quelques sections de la communauté des gobelins, comme quoi Gryffondor aurait volé l’épée par le passé.

On pourrait se demander pourquoi un sorcier aurait-il besoin d’une épée ? Cela remonte au Statut International du Secret. Pour se mêler aux Moldus, les sorciers de l’époque utilisaient autant l’épée que leur baguette pour se défendre par esprit d’égalité. C’est pour cela que de nombreux sorciers étaient aussi d’excellents duellistes et Gryffondor était l’un d’entre eux.

On peut retrouver quelques facettes de l’inspiration de l’auteure à travers l’épée enchantée comme avec la légende d’Excalibur, l’épée du Roi Arthur. L’aspect d’être digne pour pouvoir accéder à l’épée. Dans la légende du Roi Arthur, ce dernier doit retirer l’épée enchantée d’un rocher. Dans l’univers d’Harry Potter, J.K Rowling reprend dans un sens ce fonctionnement en donnant l’accès à l’épée seulement à ceux qui sont dignes de la maison de son propriétaire, aka la maison Gryffondor à Poudlard. Mais une scène en particulier refait également échos à Excalibur et son histoire. Dans le 7ème opus, Harry doit plonger au fond d’un petit lac gelé pour pouvoir récupérer l’épée. Dans certaines versions, Excalibur fut donnée au Roi Arthur par la Dame du Lac. Le jour où Arthur mourut, son épée fut renvoyée d’où elle venait, dans le lac.

Nous pourrions nous arrêter là, mais l’épée de Godric Gryffondor se trouve au milieu d’un conflit de peuples, de principes … Vous vous en souvenez : après avoir aidé Harry, Gripsec lui demande l’épée en guise de paiement pour ses services. Harry se voit alors contraint de la lui donner. Eh bien, ce simple fait remonte à quelque chose de bien plus conséquent qu’il n’y paraît. Là où comme Harry on pourrait être réticent à transmettre l’épée, si nous étions des gobelins cela changerait drastiquement notre vision des choses. Dans leur culture, tout objet fabriqué par leurs soins leur revient de plein droit, bien qu’il soit possible que certains de ces objets soient confiés à des sorciers durant leur durée de vie. Pour Gripsec, l’épée de Gryffondor revient alors aux Gobelins en toute légitimité. D’un point de vue humain ou “sorcier”, après le paiement, l’objet confectionné, donc ici l’épée, appartiendrait à Godric Gryffondor et/ou à ses potentiels descendants ou légataires. Ce «problème» n’a pas de réelle solution, il faut juste comprendre que ce sont deux cultures différentes et que l’une ne peut pas avoir plus raison que l’autre. Toutefois, étant donné que l’épée de Gryffondor fonctionne comme les Reliques de la mort, comme dit plus haut, la posséder ne signifie pas qu’elle vous fera allégeance. L’épée brise donc la règle et malgré ce que gobelins ou sorciers diront, elle est la seule commanditaire de son réel possesseur.

Il existe d’autres épées enchantées de légendes dans le folklore, comme l’épée de Nuadu, mais nous verrons peut-être cela dans un autre article !

Si vous aviez la possibilité de faire façonner un objet magique par les gobelins, de quoi s’agirait-il? Laissez libre cours à votre imagination ! 

Crédit : Côme C, Plume de La Plume de Poudlard

Source : http://bit.ly/2Npez2Y 

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .