Poudlard, l’école hantée par de nombreux fantômes

Poudlard, l’école hantée par de nombreux fantômes

[PERSONNAGE] 

Poudlard, l’école hantée par de nombreux fantômes

Qui n’a pas rêvé d’être léger comme une plume, de se déplacer sans effort, de voler ou d’être immortel ? 

Rien de plus simple, il vous suffit… D’être déjà mort… 

Enfin, pas tout à fait. De devenir fantôme. 

En effet, les fantômes présents dans le monde des sorciers ont cette capacité de vivre dans le monde des vivants et de leurs semblables, de converser avec eux, de ressentir des émotions (si si, Mimi Geignarde en est une preuve flagrante, elle n’est pas connue pour son calme olympien…).

Cependant, tout le monde ne peut pas devenir fantôme (hélas). Il faut avant tout être un sorcier, et surtout, avoir une telle peur de la mort, ou le souhait intense de ne pas mourir que l’âme reste sur terre, à errer dans les lieux déjà visités de son vivant. Ils gardent par ailleurs les souvenirs de leur vie avant leur mort, ce qui leur permet de poursuivre les missions qu’ils s’étaient fixées sur terre avant de mourir prématurément. Cependant ils n’éprouvent aucun plaisir, comme vous pourrez le revoir lors de l’anniversaire de Nick Quasi-Sans-Tête (buffet pourri, concert de casseroles…).

Peuvent-ils mourir une deuxième fois ? Il ne semble pas, bien qu’ils puissent être pétrifiés comme les sorciers vivants, au contact par exemple du regard d’un Basilic, expérience vécue par Sir Nick Quasi-Sans-Tête durant  la deuxième année de Harry Potter.

A Poudlard, ils sont une vingtaine, fantômes des Grandes Maisons, Professeurs ou anciens élèves, à vivre leur mort auprès des jeunes sorciers.  

Connus pour leur brillance, transparence et leur état flottant, ils surprennent à plusieurs reprises notre trio de Gryffondor préféré, en apparaissant inopinément à travers un plat, dans une salle… Ron aura d’ailleurs la désagréable expérience de traverser Sir Nicholas, avec cette sensation de se prendre une douche glacée. La présence d’un fantôme se ressent également avec la baisse de la température de la pièce où il passe. 

Parmi les plus connus, nous rencontrons Sir Nicholas de Mimsy-Porpington, dit Nick Quasi-Sans-Tête, Fantôme de Gryffondor. Sorcier de haut rang, à l’ego plutôt important, il voulut embellir une jeune femme de la Cour mais ne réussit qu’à lui faire pousser des défenses d’éléphant, ce qui ne fut pas considéré comme très glamour à la Cour du Roi Henri VII. Il fut condamné à mort par décapitation le 31 octobre 1492. Cependant la lame émoussée du bourreau ne permit pas de faire une “coupe nette” et le bourreau s’y reprit de nombreuses fois avant que Sir Nicholas ne meure. Malheureusement pour lui, en plus d’une mort ratée dont il se souviendra toute sa deuxième vie, il restera un petit morceau de peau qui maintient sa tête à son corps. Il tente d’ailleurs pendant des siècles de le couper (en le grattant de ses ongles) pour devenir un réel fantôme sans tête et pouvoir enfin accéder au cercle très fermé des fantômes Chasseurs sans Tête, son souhait le plus cher dont il parle à Harry lors de son 500e anniversaire de mort. Depuis sa mort, il n’est plus sûr de lui, demande parfois conseil à notre jeune sorcier et craint un autre fantôme de Poudlard, le Baron Sanglant. 

Le Baron Sanglant est le Fantôme de Serpentard. Décrit dans les livres HP comme un fantôme affable maculé du sang et porteur de chaînes qu’il fait cliqueter régulièrement. Issu de la maison dont il est le représentant fantomatique, il aurait été élève au Moyen-Age et connaissait la fondatrice de la maison Serdaigle, Rowena Serdaigle. Sur son lit de mort, Rowena aurait demandé au Baron, épris de sa fille, de lui ramener son enfant pour la voir une dernière fois. Il partira jusqu’en Albanie pour la retrouver mais, devant le refus de la belle Helena, il la poignardera et sera taché de son sang. Horrifié par son geste, il se donnera la mort à son tour et pour sa punition, gardera des chaînes aux poignets. Il ne parle que très peu, avec les vivants comme les morts. Il aime hanter la tour d’astronomie. 

La Dame Grise, Helena Serdaigle est la fille unique de la fondatrice de la maison Serdaigle. Beaucoup de tensions entre mère et fille, cette magnifique jeune femme évolue dans l’ombre de sa mère et n’arrive pas à s’épanouir. Jalouse de la célébrité de sa mère, ou dépassée par celle-ci, elle décide de s’enfuir mais sera retrouvée par le Baron, qui mettra un terme à sa vie. De couleur grise à l’image de ses émotions, triste et mélancolique, elle ne brille plus à l’image des autres fantômes, peut-être pour être moins repérée car, de son vivant comme dans sa mort, elle est courtisée pour son immense beauté, ce qui l’irrite au plus haut point. C’est une femme magnifique qui ne fera plus confiance aux hommes, mais qui se laissera apaisée par le jeune Tom Jedusor qui la trahira de la plus honteuse des manières : en utilisant l’objet de tout son dégoût. En effet, Helena cacha le diadème de sa mère, l’objet représentatif de sa gloire et voulu le faire disparaître. Cependant Jedusor qui deviendra Voldemort, réussit à convaincre la jeune femme fantôme qu’il trouverait un moyen de détruire le diadème. Nous savons par la suite qu’il n’en fit rien, au contraire, car il décida d’y cacher une partie de son âme en transformant celui-ci en Horcruxe. Il faudra beaucoup de patience à Harry pour la convaincre que lui ne la trompera pas et qu’il souhaite réellement détruire à travers le diadème, le Horcruxe de Voldemort. 

Le Moine Gras est le fantôme de Poufsouffle, et comme ses comparses des autres maisons, fut un élève de la Maison Poufsouffle, vers la fin du Xe siècle. Après ses études à l’école, il décide de rentrer dans les rangs religieux pour devenir moine. Cependant, ses facultés à soigner les malades (notamment de l’épidémie de variole) et ses blagues magiques le font repérer par les dirigeants de l’Eglise. En effet, faire sortir des lapins des calices en pleine messe ne fut pas très bien vu, mais surtout ses capacités de guérison ne le firent pas voir comme un héros mais plutôt comme un homme capable de sorcellerie (bien vu, me direz-vous…). Il fut donc exécuté dans le milieu du XIe siècle, comme bons nombres de personnes soupçonnées de sorcellerie de l’époque. Le moine Gras est un fantôme joyeux et farceur, habillé de l’habit de moine, rond et porteur de la tonsure. Il se montre présent avec les élèves et n’hésite pas à leur venir en aide.  Il aurait pour seul regret de ne pas être devenu Cardinal, de son vivant.

Mimi Geignarde, ancienne élève de Serdaigle, est née vers 1929 de parents moldus. Très timide et renfermée sur elle-même, elle est martyrisée par d’autres élèves et part régulièrement se réfugier dans les toilettes des filles du deuxième étage pour y pleurer. Malheureusement pour elle, c’est dans les toilettes des filles que Salazar Serpentard, fondateur de la Maison Serpentard, a décidé de créer le passage de la Chambre des Secrets et d’y cacher le Basilic pour exterminer tous les sorciers et sorcières qu’ils ne considéraient pas comme méritant leur place au sein de l’école : les élèves n’étant pas nés sang-pur. Un sujet qui sera peut-être expliqué dans un autre article de la Plume. De ce fait, la petite Mimi rencontra le regard du Basilic et fut tuée sur le coup le 13 juin 1943, à cause de Tom Jedusor, le descendant de Salazar. Elle continue de hanter les toilettes des filles et est une des seuls fantômes à pouvoir déplacer (ou plutôt jeter) de la matière (à savoir de l’eau), dans ses excès de colère. Elle est connue pour son côté impulsif et colérique mais nous surprend pour son empathie, notamment en aidant Drago Malefoy après le duel entre Harry et lui dans lequel Drago est sévèrement blessé avec le sort de Sectumsempra. Elle aidera également Cedric Diggory et Harry pour les épreuves de la Coupe de Feu. C’est un fantôme attachant qui ne supporte pas de se savoir morte. 

Le professeur Binns, professeur d’Histoire de la Magie, eut une mort moins violente que ses collègues fantômes. C’est peu de le dire car il mourut en s’endormant dans la salle des Professeurs et ne s’est jamais aperçu qu’il était mort. Il laissa son corps et repartit faire cours. Il poursuit donc inlassablement son enseignement de façon monotone, de quoi tuer d’ennui ses élèves tout comme lui… Il se trompe régulièrement dans les noms de ses élèves et est surpris dès que Hermione lui pose une question, car il n’a pas l’habitude qu’un élève s’intéresse à son cours.

Vous pourrez redécouvrir leur histoire au sein de la saga Harry Potter.

Et vous, que pensez-vous de la vie des fantômes de Poudlard ? Que feriez-vous si étiez fantôme ?  

Julie K, hibou de la Plume de Poudlard

 Sources : la boutique du sorcier : https://bit.ly/3ukjRMV, Wizarding world : https://bit.ly/39GN7FJ 

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .