Les moments trop choquants des romans Harry Potter pour être montrés à l’écran

Les moments trop choquants des romans Harry Potter pour être montrés à l’écran

[Cinéma]

Les moments trop choquants des romans Harry Potter pour être montrés à l’écran

Si vous avez lu les sept livres de Harry Potter et vu tous les films, vous avez sans doute remarqué qu’il manque beaucoup de passages. En particulier dans les derniers volets. C’est normal, car plus on avance dans les tomes, plus l’histoire s’assombrit… au point de faire peur. En effet, l’auteure n’a pas son pareil pour décrire un monde de plus en plus angoissant, ainsi que des scènes pouvant être assez choquantes. (Après tout, elle écrit également des Thrillers pour adultes.) Pourtant, cette saga est pour les enfants. Du coup, les différents réalisateurs ont dû s’adapter : retirer des moments qui auraient été trop choquants à l’écran. Voici lesquels :

  • Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle « Le Seigneur des Ténèbres ». Déjà enfant Tom Jedusor a commencé à mal tourner. Il volait ses camarades et les effrayait. Mais ce n’est rien comparé à ce qu’il fera plus tard : tuer son père et ses grands-parents Moldus, et faire en sorte que son oncle Morfin soit le suspect numéro un… 
  • À l’écran, nous n’assistons pas beaucoup à la torture des Moldus. Pourtant, elle est très présente et cela arrive à plusieurs reprises dans les livres. Après tout, Voldemort et ses partisans méprisent les Moldus, les considérant comme une race inférieure, une erreur de la nature. Une des premières fois par exemple se passe dans le quatrième tome, durant la Coupe du monde de Quidditch. Un groupe de Mangemorts promènent sur tout le campement de pauvres Moldus suspendus la tête en bas, révélant ainsi leurs sous-vêtements à tout le monde. 
  • Dans « L’Ordre du Phœnix », nous faisons la connaissance des parents de Neville dans des circonstances particulières.  En effet, Frank et Alice Londubat ayant subi le sortilège Doloris le 31 octobre 1981 par 4 Mangemorts qui tentaient de leur  soutirer des informations, ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. Ils ont complètement perdu la tête et ne sont plus capables de s’occuper de leur fils, ni même d’eux… Ils sont à l’hôpital Sainte Mangouste depuis, où leur rendent très régulièrement visite Neville et sa grand-mère. 
  • Comme dans la réalité, on assiste impuissants à la mort de plusieurs personnages auxquels on s’est attaché : Cédric Diggory, Sirius Black, Albus Dumbledore, Dobby… L’une d’elles est très violente et soudaine, celle de Severus Rogue.  Le professeur le moins apprécié de Poudlard se fait tuer par Nagini, le serpent de Lord Voldemort. Dans le livre, J. K. Rowling décrit très clairement cette scène en n’omettant aucun détail. À l’écran, nous ne voyons pas grand-chose, mais nous avons le son, histoire de laisser travailler notre imagination… 
  • Le dernier moment à ne pas être montré est celui d’une mort, encore ; celle d’Ariana, la petite sœur d’Albus Dumbledore. Même si cet affreux événement ne se passe pas à l’époque de Harry Potter, on aurait pu le voir en flashback. Au lieu de cela, l’incident est à peine abordé par Abelforth et Hermione qui n’y font que quelques allusions. Tandis que dans le livre, le frère cadet du directeur raconte à nos trois amis toute l’histoire ; qu’elle a été accidentellement tuée lors d’un combat entre Dumbledore et Grindelwald…

Il y en a peut-être d’autres qu’on a oubliés ? Dites-le nous dans les commentaires. 

Crédit : Julie MV, Plumette de La Plume de Poudlard

Source : https://bit.ly/3h6nY8l

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .