La magie est puissante, on vous dévoile l’histoire sans spoil !

La magie est puissante, on vous dévoile l’histoire sans spoil !

[FANFICTION]

La magie est puissante, on vous dévoile l’histoire sans spoil !

Aussi lent à écrire qu’Antoine Daniel à sortir WTC, me revoilà, une troisième fois avec ma plume, pour LA PLUME.

Il y a bien longtemps, mais pas dans une galaxie lointaine, alors que je me perdais dans les méandres de Wattpad, me voilà nez à écran avec le titre suivant : LA MAGIE EST PUISSANCE, écrite par Llalie

Comme vous pouvez l’imaginer, mon cerveau de Potterhead n’a pas attendu que je réfléchisse et m’a fait cliquer sur cette histoire.

Un résumé d’à peine deux lignes, une illustration peu attirante au premier coup d’œil, en soi, rien de bien extraordinaire… Pourtant, c’est là, la magie de cette histoire ! Derrière une façade aussi miteuse que celle du Chaudron Baveur, ne se cache pas une simple histoire, mais un monde entier. Une construction au poil, des personnages définis, attachants, des lieux comme vous n’en n’avez jamais vus et un traitement génial pour ceux que vous connaissez, LA MAGIE EST PUISSANCE vous fera saliver du début à la fin. Pour en dire le moins possible sur l’histoire, je vais vous en recopier le résumé :

« Ils n’avaient pas été qu’une poignée à vivre la guerre. Et ils n’avaient pas été qu’une poignée à choisir un camp… »

Vous commencez à me connaître, j’aime les choses plus ou moins ordonnées. Comme d’habitude donc, je vais aborder cette critique de façon « catalogue » en observant à la loupe les divers aspects de ce chef d’œuvre trop discret.

I L’originalité du récit :

Le récit est tellement original que je ne sais même pas par où commencer ! Rien que les titres des chapitres sont des perles ! Pour preuves, en voici quelques-uns :

La goutte d’eau qui fit déborder le chaudron (chapitre 1)

Avoir d’autres Fléreurs à fouetter (chapitre 12)

Être un troll ma léché (chapitre 27)

Et les trente-cinq chapitres ont des titres absolument géniaux !

Les personnages sont – en plus d’être totalement différents de ceux que nous connaissons – autres choses que des archétypes. Chacun d’eux évolue de façon tangible et crédible, créant une véritable relation entre eux et nous ! Leurs caractères sont bien définis et certains d’entre eux sont insupportablement adorables.

Les lieux sont presque tous originaux ! De la région géographique principale à l’intérieur des bâtiments, vous voyagerez dans le monde des sorciers comme un Strangulot dans un lac ! Certains lieux que nous connaissons déjà sont très bien exploités et prennent une nouvelle dimension ! Ainsi, le Chemin de Traverse se dévoile au fur et à mesure des événements. Le mieux ? C’est que l’utilisation de ces lieux déjà connus n’est pas là que pour faire du fan service ! Ces lieux servent l’histoire et sont utilisés avec parcimonie.

En parlant de fan service, plusieurs évocations à la trame de Harry Potter 7 (puisque l’histoire de LMEP se déroule pendant le septième tome) sont disséminées de façon intelligente et utile dans le scénario, rendant cette histoire concrète à nos yeux puisque inscriptible dans une timeline déjà connue.

II Le style du récit :

Pour ce récit, c’est un style très personnel mais agréable que Llalie nous propose. Évoquant un style « rowlingien » par sa simplicité, la plume de Llalie se différencie des autres, apportant au monde des sorciers un renouveau littéraire appréciable. Les descriptions sont bien construites et présentes quand il le faut. Le superflu est balayé d’un coup de baguette pour aller droit à l’essentiel, et nous tenir en haleine tout au long du récit. La tension dramatique est bien gérée aussi, rendant les événements encore plus tangibles pour nous lecteurs. Seul bémol ? Quelques fautes d’inattention que vous repérerez très vite.

III La compréhension du récit :

Le style léger (abordé plus haut) nous permet de bien saisir les fil rouge, enjeux et motivations qui cimentent cette histoire. A l’inverse de HP 7 3/4 qui se découpait en arc narratif, ici le récit est continu malgré les nombreux détours qu’il nous fait prendre. Sa compréhension est simple et donc plaisante.

IV Le réalisme du récit :

C’est peut-être là que je verrais le plus de points négatifs. Ce récit, certes bien construit et bien écrit, semble peu réaliste par moments. Attention, je ne dis pas que cette histoire ne tient pas debout, je dis qu’elle semble prendre des raccourcis scénaristiques visibles par moment et donc dommageables à l’histoire. Et donc, logiquement, le récit porte souvent les personnages plutôt que l’inverse.

Pour ce qui est des raccourcis, ils sont expliqués par des événements logiques et par un système de « Set up / Pay off »* remarquable. En dehors de ça, les personnages ont des réactions très humaines pour des héros. Ils ressemblent à n’importe qui, réagissant comme vous et moi et prenant des décisions motivées par leurs histoires personnelles et par le climat du récit.

V Les personnages :

Premier point, ils sont tous originaux. Et je pourrais m’arrêter là.

Tous, je dis bien TOUS, sont définis, suffisamment détaillés, travaillés avant d’être lâchés dans l’histoire et ont une humanité tout à fait crédible ! Il en va de même pour leurs motivations. De  plus, leurs actions vont dans le sens desdites motivations. Bref, ces personnages sont tellement bien imaginés que je serais prêt à parier qu’ils existent en vrai ! Je m’emballe, mais vous avez compris l’idée.

VI Les valeurs et les thèmes :

Apportant avec elle sa vision, Llalie nous transmet ses valeurs et son interprétation sur les événements de la seconde guerre des sorciers en abordant des thèmes très actuels. Derrière cette histoire, elle arrive à soulever la question de la différence et de la xénophobie au travers du sort des Nés-Moldus de façon tout à fait réussie, poussant le lecteur à la réflexion, au doute, et à la remise en question de ses croyances, du pouvoir dirigeant, des acquis sociaux, etc…

VII Conclusion :

Une perle, à lire absolument !

Disponible sur Wattpad au lien suivant, je vous encourage (Impero devrait suffire) à aller là vous y plonger. Surtout, n’hésitez pas à commenter et à partager cette histoire autour de vous (avec la critique, ça fait toujours plaisir ^^ )

https://www.wattpad.com/story/155845620-la-magie-est-puissance

*« Set up / Pay off » : procédé utilisé dans une histoire consistant à introduire un élément/événement qui resservira plus tard pour le récit.

Tu as aimé cet article ?
Dis le nous en cliquant sur "J'aime cette page"...
Ou en nous laissant un petit pourboire 🙂 Soutenez La Plume de Poudlard sur Tipeee
Rejoignez la discussion

Devenez contributeur

En devenant « TIPEUR » de La Plume de Poudlard, Vous allez être au cœur de l’action en nous suivant au plus près. Bénéficiez de contreparties exclusives et devenez acteur de cette aventure !

Instagram

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .